GRAF DH 2021 : Publication du tableau d’avancement

Publié le : 20 avril 2021
Profil :  DH

A la suite de la réunion pour l’accès au grade à emploi fonctionnel (GRAF) qui s’est tenue le 14 avril dernier, le CNG a publié ce jour le tableau d’avancement par vivier tel qu’arrêté par sa Directrice générale.

Cette année, 139 dossiers ont été reçus au total par le CNG dont 79 au titre du vivier 3.

67 promotions étaient possibles au titre du vivier 3 et 24 collègues ont vu leur dossier retenu.

Au titre des viviers 1 et 2, 40 collègues ont été promus. Enfin 3 promotions étaient possibles en liste principale, pour l’accès à l’échelon spécial de la classe exceptionnelle, ce qui est très faible.

Cela porte à 306 le nombre de collègues en classe exceptionnelle.

Pour rappel, pour accéder à la classe exceptionnelle, 3 voies possibles :

  • Vivier 1 : avoir atteint le 5ème échelon de la hors classe au 31 décembre de l’année N et avoir occupé pendant 6 ans l’un des emplois suivants : DG de CHU, DGARS, emplois de directeurs détachés sur emplois publics dotés d’un indice terminal équivalent au moins à la HEB…
  • Vivier 2 : avoir atteint le 5ème échelon de la hors classe au 31 décembre de l’année N et avoir occupé pendant 8 ans des fonctions « d’un niveau de responsabilité particulièrement élevé », la liste est détaillée par l’arrêté du 31 mars 2015 à consulter en cliquant ici

Le Vivier 3 donne lieu à un examen sur dossier dont les critères se construisent à chaque exercice, en ayant pour point commun l’objectif de rendre visible un parcours « exceptionnel » et ne pouvant être reconnu au titre des autres viviers, sans en être la « liste de repêchage ».
Le SMPS reste vigilant sur ces critères et intervient de la manière la plus approfondie possible sur l’ensemble des dossiers.
Pour rappel, plusieurs catégories de parcours ont été distinguées lors des 2 premières années : complexité des fonctions managériales, expertise, compétences de négociation de haut niveau…
Auxquelles viennent s’ajouter, l’examen du parcours du collègue en rapport avec son âge et/ou sa capacité à atteindre au plus tard avant sa retraite les exigences des viviers 1 et 2.

Malgré ces travaux renouvelés, le SMPS estime que les critères ne reflètent pas encore suffisamment la diversité et l’intensité des parcours…En particulier, il est hautement nécessaire de réviser les critères d’accès au vivier 2 notamment :

  • En prenant en compte l’exercice de fonctions territorialisées de haut niveau ;
  • En intégrant les directions déléguées de site d’envergure et les directions de site des 3 AP avant la réforme des emplois fonctionnels ;
  • En élargissant les fonctions éligibles en détachement pour mieux rendre compte de la mobilité active chez les DH.

Enfin, l’embouteillage créé parmi les collègues ayant atteint le nombre d’années nécessaires pour être promu à l’échelon spécial invite également à la révision des modalités de calcul du quota y afférent.

Les résultats pour les viviers 1, 2 et 3 sont disponibles sur le site du CNG en cliquant ici.

Vous pouvez consulter le tableau pour l’échelon spécial ici

Catherine LATGER (c.latger@ch-compiegnenoyon.fr), Mélissa RAMOS (melissa.ramos@smpsante.fr)  et Virginie VALENTIN (virginie.valentin@chu-lyon.fr)  restent à disposition des collègues candidats pour échanger sur leur dossier.