Le SMPS réagit au reportage « Hôpital public, la loi du marché »

Publié le : 8 septembre 2017
Profils :  DH, D3S, DS, CJG, CA, CS, ING, Détaches, Retraités
Typologie :  Communiqués de presse

Suite au reportage de l’émission « Envoyé spécial » intitulé « Hôpital public, la loi du marché », diffusé jeudi 7 septembre sur France 2, le Syndicat des Managers Publics de Santé (SMPS) s’associe aux réactions des représentants de la communauté hospitalière.

Le SMPS partage avant tout l’émotion des familles et de la population suite aux événements tragiques présentés. Face à ces situations,  mais aussi à des conditions d’exercice toujours plus exigeantes pour les hospitaliers,  le SMPS réaffirme son engagement aux côtés de tous, médecins, soignants, personnels administratifs, logistiques et techniques, travaillant au quotidien pour la meilleure qualité des prises en charge.

Les valeurs et missions du service public sont notre raison d’être et le socle de notre investissement à l’Hôpital public.

Il est indéniable que l’Hôpital public est actuellement confronté à de nombreux défis (contexte économique exigeant, réforme des modes de financements, démographie médicale sous tension, conditions d’exercice en forte mutation …) qui nécessitent que les pouvoirs publics soient présents auprès des hospitaliers. Il n’en reste pas moins vrai que de nombreux professionnels de santé font chaque jour le choix de venir travailler à l’hôpital public, alors que plus de 80% des Français expriment chaque année leur satisfaction par rapport à l’Hôpital public (sondages annuels FHF Odoxa).

Trop souvent confrontés à la caricature et aux raisonnements simplistes, les directeurs et les cadres s’engagent en permanence auprès des communautés hospitalières pour mettre en œuvre les politiques publiques, les adaptent et les font vivre, avec les responsables médicaux et soignants,  dans l’intérêt des patients et de leurs familles. Le SMPS alerte depuis plusieurs années les pouvoirs publics sur les conséquences directes des injonctions contradictoires que subit la ligne managériale hospitalière : élaborer des plans d’économies successifs tout en assurant des conditions d’exercice garantissant la sécurité des prises en charge.

En travaillant à l’Hôpital public, nous faisons, tous ensemble, le choix du service public. C’est la raison pour laquelle, loin des raccourcis médiatiques, le SMPS porte la voix des professionnels de terrain en étant force de propositions auprès des pouvoirs publics. Dans l’objectif d’initier un dialogue constructif avec le Ministère de la Santé renouvelé, le SMPS a présenté, dès l’été, les sujets devant être traités de façon prioritaire. L’avenir de l’hôpital public repose sur le sens et la confiance avec l’Etat, au sein des communautés hospitalières et avec la population. Le SMPS continuera à promouvoir le travail de tous et à soutenir les hospitaliers pour définir avec les pouvoirs publics un véritable projet d’avenir pour les établissements publics de santé au bénéfice des patients.