Avis de vacance du poste de directeur général de l’Agence nationale d’appui à la performance des établissements de santé et médico-sociaux (ANAP)

Publié le : 24 mars 2021
Profils :  DH, Détachés

Retrouvez ci-dessous l’avis de vacance du poste de directeur général de l’Agence nationale d’appui à la performance des établissements de santé et médico-sociaux, publié au Journal Officiel du 24 mars 2021 :

AVIS DE VACANCE DG ANAP

Ce poste est ouvert aux fonctionnaires relevant des fonctions publiques de l’Etat, territoriale ou hospitalière et appartenant à un corps ou cadre d’emplois de catégorie A ainsi qu’à des personnes n’ayant pas la qualité de fonctionnaire mais ayant exercé des responsabilités d’un niveau comparable à celles dévolues aux fonctionnaires des corps et cadres d’emplois susmentionnés, justifiant d’au moins six ans d’activités professionnelles diversifiées les qualifiant particulièrement pour l’exercice de fonctions supérieures de direction.
Un contrat détermine la situation administrative et les conditions de rémunération du directeur général de l’ANAP lesquelles sont fixées conformément à l’article 5 du décret n° 2013-292 du 5 avril 2013 relatif au régime de droit public applicable aux personnels des GIP et son arrêté d’application. La rémunération du directeur général de l’ANAP comporte une part fonctionnelle ainsi qu’une part variable valant prime de performance.
Les candidates et candidats présélectionnés seront auditionnés par la directrice générale de l’offre de soins. Les candidates et candidats non retenus en sont informés à l’issue de la procédure.

Le dossier de candidature comprenant un curriculum vitae détaillé avec la liste des expériences professionnelles ainsi qu’une lettre de motivation et d’intention est à adresser dans un délai de quinze jours à compter de la date de publication du présent avis au Journal officiel à la Directrice générale de l’offre de soins uniquement par voie électronique aux deux adresses suivantes :
katia.julienne@sante.gouv.fr ;
DGOS-SR4-RECRUTEMENT@sante.gouv.fr.