Directeur(ice) Adjoint(e) des Affaires Médicales et de la Recherche au CHU de Saint-Etienne

Publié le : 27 septembre 2018
Profil : DH

Informations

CHU de Saint-Etienne
Fonction publique hospitalière
Cadres de direction
Auvergne - Rhône-Alpes
Titulaire
Temps plein

Détail de l'offre

Le CHU de Saint-Etienne recrute un(e) Directeur(ice) Adjoint(e) des Affaires Médicales et de la Recherche.

 

Téléchargez la fiche de poste en cliquant ici.

 

Missions générales et spécifiques du poste :

Fonction :

Membre de l’équipe de Direction du CHU de Saint-Étienne, il/elle participe, sous l’autorité hiérarchique du Directeur Général assisté de la Directrice Générale Adjointe, et sous l’autorité fonctionnelle de la Directrice des Affaires Médicales et de la Recherche à la vie globale et à la stratégie de l’établissement. Il/elle participe au Comité de direction hebdomadaire du CHU.

À ce titre, il/elle travaille en lien permanent avec ses collègues chargés des autres directions fonctionnelles et dans le respect des attributions de chacun, mais en constante coordination dans une vision de conduite de projets et de management transversal : l’équipe de direction du CHU de Saint-Étienne est très soudée et solidaire ; elle adopte des méthodes particulièrement collaboratives avec un partage actif des informations et des actions, dans une relation confiante avec la communauté médicale et soignante ainsi qu’avec l’encadrement.

Il/elle organise ses absences après concertation avec les directeurs et les attachés de la DAMR.

Un logement de service est fourni, en sachant qu’il est possible de bénéficier de l’indemnité compensatrice.

Le(la) Directeur(rice) adjoint(e) de la DAMR participe aux gardes de direction.

Position dans la structure :

  • Liaisons hiérarchiques : placé(e) sous l’autorité hiérarchique du Directeur Général.
  • Liaisons fonctionnelles : avec la Gouvernance du CHU, les autres pôles de direction et les directions fonctionnelles, avec les équipes dirigeantes des pôles cliniques et médico-techniques, avec les responsables médicaux, soignants, administratifs, techniques.

Missions générales :

Le (la) Directeur(rice) adjoint de la DAMR intervient sur l’ensemble des activités et des champs de responsabilité des affaires médicales et de la recherche. Il assure la continuité en cas d’absence de ses collègues.

Le (la) Directeur(rice) adjoint de la DAMR se voit confier, en lien avec la Directrice des Affaires Médicales et de la Recherche, la référence directe de plusieurs secteurs, ci-dessous listés.

  • Supervision du secteur recherche
  • Suivi budgétaire des projets de recherche : le secteur assure la gestion financière et le suivi des crédits recherches de tous les investigateurs du CHU-SE. Il gère les recettes et les dépenses afférentes aux différents projets, quel que soit la source de financement (publique ou privée, nationale ou locale). Il travaille en étroite collaboration avec la Direction des Affaires Financières et du Contrôle de Gestion afin d’établir les bilans financiers nécessaires et faire appliquer les normes comptables. Le secteur assure le suivi des commandes financées par les crédits recherche.
  • Suivi des personnels recherche : le secteur assure l’interface entre la DRH et les investigateurs. Il transmet les demandes de recrutement et gère les renouvellements et titularisations en collaboration avec les ARC chefs de projets. Il procède au remboursement des frais de mission des personnels de recherche et procède à l’élaboration des ordres de mission.
  • Suivi administratif et juridique des contrats de recherche : le secteur est chargé de la mise en place et du suivi des conventions de surcoûts liées aux recherches biomédicales ou soins courants, aux recherches non interventionnelles ou aux cohortes, avec les autres prometteurs publics ou privés. Il vérifie la recevabilité des dossiers, assure le lien avec les acteurs de la recherche pour l’évaluation des surcoûts et le suivi des inclusions, rédige et/ou valide les conventions financières avec les industriels et les institutionnels et assure un suivi individualisé des prestations d’investigation.
  • Mission de valorisation et d’innovation : le secteur accompagne les personnels du CHU dans leur démarche de dépôt de brevets et/ou de déclaration d’invention, en lien avec la cellule de valorisation de l’Université Jean Monnet pour les personnels hospitalo-universitaires. Il soutient la valorisation et le transfert des dits brevets en orientant vers les structures de maturation ou de financement adéquates.
  • Stratégie et communication : le (la) directeur(ice) adjoint(e) en charge de la recherche assure le fonctionnement du CRBSP, participe aux réunions institutionnelles liées à son champ d’intervention (DRCI, Bureau de la Recherche) et représente le CHU auprès des acteurs académiques (université et grandes écoles) et institutionnels (métropole, CHU, GIRCI, etc.) intéressés par ces questions. Il participe à ce titre aux travaux de la Commission Recherche et Innovation de la Conférence des Directeurs Généraux de CHU et conseille le Directeur Général dans la définition et la mise en œuvre de la stratégie de recherche du campus hospitalo-universitaire. Il participe à l’élaboration, en lien avec le Directeur de Cabinet, d’une politique de communication interne et externe (CHU Mag’ Recherche, manifestations scientifiques, etc.).
  • Qualité de la promotion : le (la) directeur(ice) adjoint(e) en charge de la recherche participe à la définition et à l’animation d’une politique qualité sur le secteur recherche (URCIP, CIC, CRB).
  • Supervision du secteur junior (étudiants et internes)
  • Préparation des Commissions d’ouverture des postes (médecine, pharmacie, biologie) en lien avec l’ARS, le Doyen de l’UFR de médecine, les chefs de services et les représentants des internes.
  • Suivi des effectifs juniors en lien avec la Direction des Affaires Financières et du Contrôle de Gestion.
  • Participation à la définition et à l’animation d’une politique d’attractivité et de qualité de vie au travail concernant les personnels juniors, en lien avec les représentants des internes. À ce titre, le (la) directeur(trice) adjoint(e) anime des points mensuels avec les représentants des internes des différentes filières (AISE, psychiatrie, médecine générale, pharmacie, biologie).
  • Suivi des situations individuelles nécessitant un accompagnement spécifique et gestion statutaire des internes de la subdivision (participation aux réunions de la sous-commission de l’internat, au jury des années recherches, préparation des décisions individuelles, etc.).

Dimension territoriale : direction déléguée des affaires médicales du ch du forez et déclinaison recherche du projet médical partagé du ght loire

Dans le cadre de la DAM de territoire, le (la) directeur(rice)  adjoint(e) sera mis à disposition du Centre Hospitalier du Forez à hauteur de 40% pour assurer la fonction de Directeur Délégué des Affaires Médicales. Une présence sur site est indispensable, à hauteur de la quotité de temps évoquée supra.

Dans ce cadre, le (la) directeur(rice)  adjoint(e) aura en charge l’animation de l’équipe locale (1 ETP d’AAH et 1,5 ETP d’adjoint administratif) ainsi que l’organisation, du contrôle et du suivi de la gestion du personnel médical du Centre Hospitalier du Forez, en cohérence avec les orientations de la DAM de territoire :

  • Recrutement : négociation des contrats, mise en œuvre des décisions du Directeur, participation à l’accueil et au suivi des nouveaux recrutés.
  • Carrières, paie et activité libérale : coordination et contrôle, accompagnement des praticiens tout au long de leur carrière.
  • Temps de travail : mise en œuvre et suivi des tableaux de service, réponse aux sollicitations des praticiens.
  • Enseignement (internes et étudiants) et formation (DPC) : suivi en lien avec la Faculté de Médecine.
  • Suivi de la masse salariale : préparation et suivi de l’exécution de l’EPRD en lien avec la DAF locale et définition et mise en œuvre d’actions d’efficience sur le champ de la DAM.

Dans le cadre du GHT, le (la) directeur(rice)  adjoint(e) sera associé aux travaux relatifs à la rédaction, à l’animation et à la mise en œuvre du projet médical partagé. Il (elle) sera également positionné comme le référent GHT pour la mise en œuvre de la déclinaison recherche du projet médical partagé, en lien avec les objectifs stratégiques du campus hospitalo-universitaire stéphanois.

Mission transversale : directeur référent de l’encadrement des secrétariats médicaux

Le (la) directeur(rice)  adjoint(e) sera également chargé de l’encadrement des secrétariats médicaux des pôles d’activités cliniques, bénéficiant pour cela de l’appui de cadres médico-administratifs de pôle (2 ETP) :

  • Piloter la mise en œuvre du guide de bonnes pratiques adopté par la CME.
  • Préparer le déploiement des tableaux de bords élaborés par le Contrôle de Gestion.
  • Favoriser les réorganisations et les mutualisations afin de contribuer aux objectifs du plan efficience.
  • Suivre les situations individuelles et les carrières des agents affectés au sein des secrétariats médicaux des pôles d’activités cliniques, en lien avec les services de la DRH.
  • Anticiper les évolutions nécessaires et accompagner le changement (zéro papier, formation, reconnaissance vocale, synchronisation des temps médicaux et non médicaux, adaptation des organisations en fonction des évolutions des équipes médicales, etc.).

Autres informations

L’essentiel du recrutement se fonde sur les qualités personnelles et professionnelles, la motivation, l’intérêt pour le poste, le projet professionnel.

Votre profil

- Aptitudes relationnelles étendues, goût pour le travail en équipe
- Compétences managériales: animer, diriger, mobiliser, entrainer des équipes, négocier
- Intérêt pour la santé, la médecine, la recherche, l’hôpital public
- Sens de l’organisation, rigueur intellectuelle, honnêteté et loyauté, capacité de travail
- Sens du travail en commun, de la participation aux groupes, de l’animation et de la coordination de groupes de travail
- Capacité d’analyse politique
- Goût pour le contact avec les personnels médicaux, pour la culture médicale et la culture hospitalo-universitaire ; Intérêt pour l’organisation et le suivi des projets de recherche
- Sens des relations publiques et sens politique
- Bonne aptitude rédactionnelle, esprit de synthèse
- Esprit d’initiative, sens politique et sens du reporting
- Connaissance de l’anglais (pour la recherche)
- Connaissance des outils bureautiques (tableur, traitement de texte, outils de présentation, internet)

Une expérience en affaires médicales serait appréciée mais n’est pas exigée.

Personne à contacter

M. Michaël GALY, Directeur Général
dirgen@chuse.fr
Vous avez une offre à proposer sur notre site ? Transmettez-la nous par mail en