Le SMPS réagit suite à la publication du rapport Couty

Publié le : 10 janvier 2018
Mot clé : SMPS

Suite à la publication du rapport d’Édouard Couty sur les circonstances du drame du CHU de Grenoble, le SMPS rappelle sa position. Face à une situation de cette nature, le SMPS ne souhaite en aucun cas polémiquer.

Il appartient, sur chaque situation, aux pouvoirs publics, et éventuellement à la justice, de prendre les mesures nécessaires. Le SMPS constate d’ailleurs que la Ministre a reçu en audience la gouvernance du CHU, suivant en cela la recommandation du SMPS.

Cependant, et afin d’éviter tout amalgame, le SMPS estime qu’il est urgent de prendre des initiatives pour redéfinir le modèle hospitalier autour de « l’humain », afin de mieux concilier les enjeux de santé publique, la qualité des soins, la confiance des professionnels avec les enjeux économiques.

Le SMPS partage le constat fait par la Ministre sur les limites du système actuel et celui d’Olivier Veran sur celles du système de financement.

Le SMPS estime également que les modes de régulation utilisés par les autorités de tutelle doivent être réévalués.

Le SMPS est prêt à faire des propositions en ce sens. Jérémie Sécher, président du SMPS, mettra en place un groupe de réflexion co-animé avec des médecins. Les propositions seront débattues à l’occasion d’un colloque avant de présenter les recommandations aux pouvoirs publics.