Comité de sélection D3S du 14 janvier 2020

Publié le : 14 janvier 2020
Profil :  D3S

Déclaration liminaire Comité de sélection D3S du 14 janvier 2020

En cette séance de début d’année, nous souhaitons adresser nos meilleurs vœux à l’ensemble des membres, vœux de bonne santé, de bonheur et de réussite. Pour les secteurs sociaux et médico-sociaux, nous formulons une nouvelle fois le vœu que les réponses adaptées à l’ensemble des enjeux et des préoccupations puissent enfin se concrétiser, et notamment dans le cadre d’une loi dépendance ambitieuse octroyant enfin les moyens humains et nécessaires pour couvrir les besoins de prise en charge.

Dans ce cadre, le SMPS reste sur sa position d’obtention d’un plan global pour l’ensemble des secteurs, un plan efficace et efficient, élaboré à partir d’une réelle stratégie et d’une planification liées aux défis à relever. En effet, nos secteurs souffrent trop de l’accroissement des besoins des bénéficiaires et des difficultés d’obtention des moyens correspondants.

Les publics accueillis doivent être au cœur des débats, les conditions de la prise en soin et de l’accompagnement doivent évoluer par des politiques publiques efficaces et à la hauteur des enjeux. Nous devons par ailleurs trouver des solutions concrètes pour les personnels qui peuvent souffrir de conditions de travail difficiles et incompatibles avec leur fonction.

Lorsque l’on observe le peu de candidats ou l’absence de candidat sur certains postes en ce comité de sélection, nous pouvons nous demander si les conditions d’exercice des D3S et l’absence de réponses concrètes aux nombreuses problématiques évoquées par les organisations syndicales et relevées par les trop nombreux rapports et commissions restant sans suite, ne sont pas un obstacle à leur mission de spécialistes des prises en charge au long cours, que ce soit l’enfance, le handicap ou le grand âge.

Dans un contexte de modification du fonctionnement des instances nationales, nous espérons conserver un dialogue transparent, équilibré, sincère et constructif, concernant la spécificité du corps des directeurs d’établissements sanitaire, social et médico-social, et à la mission d’intérêt général auprès des publics les plus vulnérables.

Nous souhaitons voir aboutir et mettre en œuvre les réformes nécessaires dans le cadre d’une vision éthique, et obtenir la juste reconnaissance du travail, des managers publics. Bien au-delà des dogmes nous souhaitons une politique de transparence envers l’ensemble de nos collègues et un plan de programmation pour une prise en charge adaptée de tous nos publics accueillis.