CAPN DS du 7 juin 2017

Publié le : 7 juin 2017
Profil :  DS

Retrouvez ci-dessous les résultats de la CAPN :

Séance plénière :

Séance restreinte hors classe :

 

Communiqué du SMPS :

Lors de la précédente commission administrative paritaire nationale, la déclaration liminaire du SMPS traduisait l’incompréhension, l’amertume, la colère et la profonde déception des Directeurs des Soins eu égard à la faiblesse, pour ne pas dire la quasi inexistence, des signaux de reconnaissance adressés par les pouvoirs publics à la profession. Ces sentiments demeurent toujours d’actualité et sont toujours aussi intenses. S’ils semblent quelque peu mis en sourdine, il serait indélicat et très maladroit de penser que les directeurs des soins seraient démissionnaires face à des exigences bien légitimes.

Le SMPS reste pleinement vigilant et toujours dans l’attente de la signature des textes relatifs à la faible, trop faible, reconnaissance et évolution du corps des Directeurs des soins, bien loin de la « petite révolution » un temps espérée.

Les résultats à l’élection présidentielle récente et aux élections législatives à venir pourraient représenter un signal fort pour une nouvelle dynamique à laquelle nous aspirons. Les évènements récents ont vu la nomination de Madame Buzyn en qualité de Ministre des Solidarités et de la Santé, à qui le SMPS tient à exprimer un message de bienvenue assorti de nos vœux de réussite dans l’ensemble de ses missions à venir. Son expertise et son expérience du monde de l’hôpital laissent entrevoir sa connaissance des acteurs qui contribuent à l’évolution indispensable du système de santé dans son ensemble.

Le SMPS demeurera un partenaire animé par une approche positive et responsable des chantiers en cours et de ceux à venir. Nous serons d’autant plus aidants que leurs pilotages seront respectueux du rôle de chacun et attentifs à la maîtrise des effets indésirables induits par les profondes mutations de notre système de santé actuellement en œuvre. Ces dernières se traduisent par une dégradation considérable des conditions d’exercice, une exacerbation des tensions au sein même des équipes managériales, constats qui seront vraisemblablement confirmés par l’enquête que notre organisation syndicale est entrain de conduire auprès des managers impliqués et dont les résultats seront divulgués à l’occasion du congrès du SMPS.

Par ailleurs, la constance et la résistance de notre corps à l’épreuve du temps nous permettent de continuer à espérer des signaux forts de reconnaissance. Cette dernière devra se traduire par des actes concrets, bien au-delà des mots gratifiants régulièrement adressés par les gouvernants successifs, à l’ensemble de la communauté des professionnels impliqués pour que réussissent les évolutions du monde hospitalier. Les avancées statutaires et indemnitaires indispensables à la reconnaissance de l’engagement et de l’implication des Directeurs des Soins dans le management et la réussite des nouvelles organisations ne doivent pas s’apparenter à des volutes de fumées qui, le temps passant, se dilueraient dans l’air des réformes successives.

En conclusion, le SMPS sera très attentif aux messages que nos nouveaux dirigeants adresseront à l’ensemble de la communauté hospitalière, et plus précisément aux acteurs impliqués dans les lignes managériales de l’hôpital public, parmi lesquels les Directeurs des Soins. Notre engagement, actif et sans complaisance, dans la réussite des réformes en cours est toujours très actuel comme le démontre l’implication au quotidien des Directeurs des Soins, dans des environnements où crispations et tensions se révèlent jour après jour. Dans ce contexte, des avancées statutaires, indemnitaires et indiciaires pour les Directeurs des Soins, à la hauteur des responsabilités exercées, sont des impératifs.