CRC ILE DE FRANCE RECRUTE 2 VERIFICATEURS-VERIFICATRICES

Publié le : 10 octobre 2021
Profil : CA

Informations

CRC ILE de FRANCE 6, cours des Roches – Noisiel – BP 187 77315 MARNE-LA-VALLÉE CEDEX 2
Autres fonctions publiques, coopération
Cadres administratifs
Île-de-France - AP-HP
Titulaire
Temps plein

Détail de l'offre

LA CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES D’ILE-DE-FRANCE RECRUTE DEUX VERIFICATEURS-VERIFICATRICES

Retrouvez l’annonce originale, intégrale, ici  : CRC ILE DE FRANCE RECRUTE 2 VERIFICATEURS (TRICES)

 

MISSIONS DU TITULAIRE DU POSTE

Les vérificateurs.trices des juridictions financières collaborent aux contrôles relevant de la compétence
de la chambre à laquelle ils sont affecté.e.s (article R.212-23 du code des juridictions financières).
Au sein de la chambre, le/la vérificateur/trice retenu-e sera affecté(e) à la 2ème section chargée du
contrôle des établissements de santé et médicaux-sociaux.
Le.La vérificateur.trice participe à l’examen des comptes et de la gestion des établissements de santé,
des établissements médico-sociaux ainsi que des organismes de statut juridique divers relevant de la
compétence de la 2ème section de la chambre régionale des comptes. L’examen porte sur la régularité
des actes de gestion, sur l’économie des moyens mis en oeuvre et sur l’évaluation des résultats atteints
par rapport aux objectifs fixés par l’organe délibérant. Les investigations se font sur pièces et sur place.
Le.La vérificateur.trice prend part au travail d’instruction, à la rédaction des rapports et assiste aux
délibérés de la section sans voix délibérative.
Le.La vérificateur/trice prend part à des tâches d’organisation, de programmation et participe aux
comités internes (notamment, participation aux comités internes).

CONDITIONS PARTICULIERES D’EXERCICE

Lors de son affectation au sein de la juridiction, le.la vérificateur.trice. prête serment devant le Président
de la chambre régionale des comptes.
Le.La vérificateur.trice exerce ses travaux sous l’autorité du.des magistrat.s chargé.s du.es contrôle.s.
Sa gestion administrative relève du secrétaire général.
Le.La vérificateur.trice travaillera au sein de la section en équipe ou en autonomie après un certain
niveau d’expérience.
Dans le cadre du programme annuel, chaque personnel de contrôle se voit confier un certain nombre
d’organismes à examiner en matière d’examen de la gestion ou juridictionnelle.
Le/La magistrat-e assure la direction et la responsabilité des travaux. Il/elle répartit les tâches confiées
au/à la vérificateur/trice. Conformément aux directives du/de la magistrat-e, le/la vérificateur/trice
participe à la préparation du contrôle, à l’instruction sur pièces et sur place, à la rédaction des rapports
et peut assister aux délibérés relatifs aux contrôles auxquels il/elle a participé.
Le/la vérificateur/trice peut intégrer une équipe composée d’un ou plusieurs rapporteurs et vérificateurs
qui, sous l’autorité ou la coordination d’un magistrat chef d’équipe, se répartissent les thèmes de
contrôle en fonction de l’importance de l’organisme examiné ou de la politique publique étudiée. Le
critère qui prédomine dans la constitution de l’équipe est le(s) domaine(s) de compétence de chaque
membre de l’équipe, de manière à réunir les compétences les mieux adaptées à l’organisme contrôlé.
Un-e vérificateur/trice expérimenté-e et volontaire peut se voir confier, dans le respect des dispositions
du code des juridictions financières, des travaux d’instruction avec une intervention plus limitée du/ de
la magistrat-e qui demeure cependant responsable du contrôle.
L’autonomie accordée au/à la vérificateur/trice réside pour l’essentiel dans l’organisation de son travail
d’instruction, l’élaboration des questionnaires, les visites sur place et l’étendue des investigations à
effectuer pour chaque thématique identifiée. Enfin, le/la vérificateur/trice présente tout ou partie du
rapport qu’il.elle aura cosigné au cours du délibéré, sur demande du.de la magistrat.e et avec l’accord
de la formation de délibéré.
Par ailleurs le.la vérificateur.trice pourra être mobilisé.e par des déplacements sur la région francilienne
dans le cadre de contrôles sur place sur la journée.

Autres informations

POSITION ADMINISTRATIVE
Le poste est prioritairement ouvert, sous réserve de répondre aux compétences recherchées, à la
mobilité interne des attachés d’administration déjà en poste au sein des juridictions financières.
Le poste n’est ouvert qu’aux fonctionnaires titulaires d’une des trois fonctions publiques (Etat,
Territoriale, Hospitalière).
Pour le.la fonctionnaire d’Etat relevant du CIGeM (décret n° 2013-876 du 30/09/2013 et décret n° 2011-
1317 du 17/10/2011), l’intégration sera effective à la date d’accueil dans les juridictions financières.
Le.La fonctionnaire recruté.e ne relevant pas du CIGeM et en provenance notamment de la fonction
publique territoriale, sera placé.e en position de détachement dans le corps des attachés
d’administration de l’Etat pour une période de deux ans renouvelables en chambre régionale des
comptes.
Sa rémunération (traitement et régime indemnitaire) sera prise en charge par la Cour des comptes.
TRANSMISSION DES CANDIDATURES
Les dossiers de candidature composés d’une lettre de motivation, d’un curriculum vitae détaillé, des
trois dernières fiches annuelles de notation, de l’arrêté ou décision de classement dans le grade et l’échelon actuels et des trois dernières fiches de paye sont à adresser par voie hiérarchique à :
Monsieur le Président de la chambre régionale des comptes d’Île-de-France
à l'attention de Mme Sylvie Durieu du Pradel, secrétaire générale
6, cours des Roches – Noisiel – BP 187
77315 MARNE-LA-VALLÉE CEDEX 2
Ces candidatures peuvent être adressées par mail à sylvie.durieudupradel@crtc.ccomptes.fr et
anne.ellie@crtc.ccomptes.fr.
En fonction de l’intérêt des candidatures reçues, les candidats sélectionnés sur dossier seront invités
à se présenter à la chambre en vue d’un entretien.

Votre profil

 Sens de l’organisation
 Autonomie
 Sens des rapports humains
 Impartialité, probité,
 Curiosité intellectuelle
 Capacité à représenter l’Institution
 Etre force de proposition
 S’exprimer avec conviction, clarté et
pédagogie (écrit et oral)

Instruire un dossier (M)  Analyser, synthétiser, rédiger (M)  Maîtriser et appliquer les procédures internes (A)  Mobiliser des techniques d’analyse de risque, de contrôle d’enquête (A)  Réaliser une veille juridique, économique, financière et comptable (A)  Utiliser des applications informatiques et bureautiques métier (A) (M)aîtrise, (A)cquisition sur poste

Personne à contacter

Madame la Secrétaire Générale : Sylvie Durieu du Pradel,  01.64.80.87.07 Anne ELLIE,  01.64.80.87.98
sylvie.durieudupradel@crtc.ccomptes.fr
01.64.80.87.07 et 01.64.80.87.98
Vous avez une offre à proposer sur notre site ? Transmettez-la nous par mail en