CH PERPIGNAN RECRUTE CADRE SUPERIEUR(E) IBODE BLOC OPERATOIRE

Publié le : 2 septembre 2021
Profil : CS

Informations

CH de PERPIGNAN
Fonction publique hospitalière
Cadres soignants
Occitanie
Titulaire
Temps plein

Détail de l'offre

CH PERPIGNAN RECRUTE  CADRE SPERIEUR(E) IBODE BLOC OPERATOIRE

Retrouvez l’annonce originale, intégrale, ici : CH PERPIGNAN RECRUTE CS IBODE BLOC OPERATOIRE

 

FINALITE SPECIFIQUE DU POSTE :

Le cadre de santé filière infirmière bloc opératoire exerce l’ensemble de ses missions sous l’autorité hiérarchique du cadre supérieur de santé par délégation du Directeur des soins. Il est le relais de la politique de l’institution au plus près des personnes soignées, de leur entourage et des équipes.

Il décline avec l’équipe paramédicale dont il est responsable, l’ensemble des projets en lien avec le projet de soins, le projet du pôle, le projet social et le projet d’établissement.

Il s’inscrit dans une démarche d’amélioration continue de la qualité des soins.

Il contribue au rapport annuel d’activité réalisé par le Cadre Supérieur de Santé de pôle.

Il est acteur dans la mise en œuvre de la politique institutionnelle.

 

SECTEUR D’ACTIVITE :  UNITE BLOC OPERATOIRE

 

Caractéristiques de la structure :

Missions du service

Le bloc opératoire commun a pour mission de donner une réponse, adaptée et efficiente sur les commandes d’actes chirurgicaux dans le cadre de l’activité programmée, ou urgente

Il s’astreint à sécuriser la prise en charge des patients en respectant les bonnes pratiques organisationnelles d’un bloc opératoire

Il s’astreint à développer son activité et à optimiser l’offre de soins

Il s’astreint à s’adapter aux évolutions environnementales, et notamment au développement de l’activité opératoire substitutive en mode ambulatoire

 

Présentation du service :

. 14 salles d’opération,

. 2 salles de radiologie interventionnelle,

. 1 salle d’obstétrique,

. 1 Salle de Surveillance post interventionnelle de 18 postes + 1 salle de surveillance post hémorragique de 4 postes.

 

Architecture en ligne, sur l’aile ouest du niveau 1.

Répond à une logique d’asepsie progressive.

Contigu au service de réanimation polyvalente.

Situé au-dessous du service de stérilisation centrale, et en lien logistique par montes charge propres et sales.

 

Activités spécifiques :

 

Il exerce ses fonctions, dans 5 grands domaines d’activité ayant tous comme fil conducteur une démarche qualité :

 

1 – Organisation de la dispensation des soins et des services aux personnes soignées et à leur entourage :

 

– Définir une organisation à partir des activités déterminées dans le cadre du projet de soins, de la charte de bloc et des projets de service et en assurer la continuité,

– Animer les transmissions pour optimiser la qualité des prises en charge et en assurer le contrôle,

– Tisser les liens entre les différentes équipes au sein de la structure bloc opératoire,

– Soutenir la réalisation des pratiques professionnelles et la démarche clinique,

– Développer des relations interdisciplinaires,

– Etre moteur de la démarche dans le processus de certification,

– Susciter et promouvoir la recherche en soins,

– Identifier, enregistrer et valoriser les activités,

– Participer à la permanence des soins,

– Optimiser la gestion des lits et les outils s’y référant.

 

2 – Le management des ressources humaines et des compétences :

– Participer à l’évaluation des compétences requises/postes de travail,

– Élaborer des fiches optionnelles de poste,

– Construire des tableaux de service, planifier annuellement les CA, RTT. Et les absences pour formation,

– Gérer le présentéisme/absentéisme,

– Conduire les entretiens annuels individuels d’activité et d’évaluation professionnelle,

– Accompagner des projets individuels et/ou collectifs dans le cadre de projets institutionnels,

– Gérer et suivre le temps de travail,

– Développer une politique d’adaptation au poste de travail pour tout nouveau professionnel.

 

Animation et cohésion d’équipe :

– Promouvoir, décliner et animer le projet de soins et les divers projets du service,

– Rechercher un équilibre entre : les contraintes internes et externes, l’activité, les attentes des professionnels,

– Adapter le mode de management aux situations de travail : Travail d’écoute – Régulation – Gestion des conflits – Prise de décision.

 

Information et communication :

– Organiser la communication au sein de l’unité (choix des supports, des lieux, des temps …) et avec son CSS et le chef de service,

– Sélectionner et analyser les informations pertinentes indispensables au bon fonctionnement du service et les transmettre,

– Organiser une veille documentaire à l’attention des professionnels.

 

3 – La gestion des moyens matériels

Contrôle du bon usage des ressources matérielles :

– Organiser la formation des professionnels avant la mise en service des nouveaux équipements,

– Contrôler le respect des règles d’utilisation des dispositifs,

– Veiller à la déclaration de tous les incidents et accidents (matériovigilance),

– Collaborer avec les services techniques et biomédicaux pour garantir la maintenance des équipements et des locaux ainsi que la traçabilité des opérations,

– Définir un programme d’entretien des équipements et petits matériels du service.

 

Contribution à une gestion efficiente :

– Suivre et analyser les consommations,

– Participer au suivi budgétaire du pôle,

– Participer aux arbitrages,

– Promouvoir les pratiques et les organisations innovantes (mutualisation).

 

4 – La prévention et la gestion des risques :

Dans sa fonction de management, le cadre de santé contribue au développement d’une culture de prévention et de gestion des risques, d’évaluation des pratiques professionnelles, au bénéfice des personnes soignées. Il contribue également dans ce cadre à la sécurité des professionnels.

 

Respect des normes et de la réglementation :

– Mettre en œuvre et contrôler le respect des procédures en lien avec les guides des bonnes pratiques et des vigilances,

– Organiser la gestion documentaire spécifique à l’unité,

– Appréhender le document unique des Risques Professionnels.

 

Mise en œuvre du programme institutionnel de Gestion des Risques :

– Identifier des dangers et des modalités d’exposition aux risques spécifiques du service (cf. document unique),

– Veiller à la déclaration de tous les évènements indésirables et les accidents,

– Mettre en place des actions préventives,

– Mettre en œuvre les mesures correctives,

– Suivre les améliorations,

– Former les professionnels,

– Exploiter les retours d’expérience d’incidents survenus au sein du service et dans d’autres secteurs.

 

Suivi des recommandations des instances :

– Comité de Gestion des Risques,

– Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT),

– Comité de lutte contre les infections nosocomiales (CLIN), Comité de liaison en alimentation et nutrition (CLAN),

– En lien avec Médecine du Travail et divers experts professionnels.

 

5 – La formation :

 

Formation des Professionnels de l’Equipe :

Formation interne =>  service et/ ou au pôle.

– Organiser des formations sur les pratiques spécifiques de l’unité, en collaboration avec les autres professionnels (équipe médicale, IADE IDE AS…), et notamment pour les professionnels nouvellement recrutés,

– Promouvoir la diffusion de ces pratiques au sein du bloc et du pôle,

– Organiser l’accueil des professionnels nouvellement recrutés et leur tutorat,

– Organiser, classer et archiver le contenu des formations, identifier les participants et assurer la traçabilité,

 

Formation Continue

– Identifier les besoins collectifs en référence au projet de soins institutionnel, de pôle et d’unité,

– Identifier les besoins individuels de formation (cf. entretien annuel d’activité),

– Prioriser les demandes individuelles,

– Participer à l’arbitrage du plan de formation avec le Cadre supérieur de santé,

– Organiser la traçabilité des formations suivies par les agents en lien avec la Direction de la Formation (cf. outil Gestform®),

– Planifier les formations obligatoires,

– Organiser le réinvestissement des formations individuelles au sein de l’équipe,

– Evaluer les incidences des formations sur les pratiques professionnelles.

 

Formation des Etudiants :

Encadrement en stage : cf. référentiel des étudiants en stage.

– Elaborer les potentiels d’accueil en stage en collaboration avec le CSS de pôle et le CSS en charge des relations avec les instituts de formation,

– Elaborer un livret de présentation du service et de ses ressources,

– Organiser le tutorat/établir le tableau de service de l’étudiant,

– Réaliser les bilans et évaluations en cours et fin de stage. Superviser les professionnels dans la démarche d’évaluation des étudiants,

– Organiser et participer aux mises en situation professionnelle, en collaboration avec les cadres formateurs des écoles ou instituts.

Votre profil

Savoirs Faire Comportementaux cf profil de poste générique cadre de santé.
. adaptation aux changements et aux évolutions,
. capacité de conviction,
. créativité,
. initiative autonomie,
. maîtrise de soi, pondération,
. organisation,
. prise de décision,
. réactivité,
. sens des priorités,
. sens du contact,
. sens du service,

Connaissances toutes celles prévues au profil de poste générique cadre de santé, notamment :
. Bonne connaissance de l'environnement général, de l'organisation hospitalière et du cadre d'intervention.
. Compétences en management et en animation d'équipes, en communication interne.
. Connaissances en droit du travail.
. Compétences en organisation et gestion des ressources humaines, gestion matérielle et logistique nécessaires aux besoins d’un secteur d’anesthésie.
. Connaissance des procédures et protocoles de soins et paramédicaux (par exemple, recommandations de la haute autorité de santé(HAS), manuel d'accréditation, charte du patient hospitalisé).
. Connaissance des équipements et technologies spécifiques au bloc opératoire (spécialités médicales ou chirurgicales, laboratoire, rééducation, imagerie).

Savoirs Faire Opérationnels cf profil de poste générique cadre de santé. . Expertise dans les actes de soins paramédicaux de la filière IBODE, . Savoir contrôler ou effectuer un diagnostic avec une méthode préétablie, . Savoir analyser et donner sens à un ensemble d’éléments, . Savoir mettre en œuvre des moyens appropriés pour atteindre des objectifs, . Savoir adapter la formalisation à la cible, . Savoir concevoir des éléments nouveaux en adaptant des éléments existants, . Savoir négocier et convaincre, . Savoir coopérer, travailler en synergie, . Savoir déléguer.

Personne à contacter

Agnès DESMARS Directrice Coordonnatrice Générale des Soins Jérôme RUMEAU Directeur Délégué
agnes.desmars@ch-perpignan.fr
0468616640
Vous avez une offre à proposer sur notre site ? Transmettez-la nous par mail en