Publication du rapport du « Groupe des 26 » : Changer la vie à l’hôpital

Publié le : 23 mai 2018

En février 2018, Philippe Denormandie et Jérémie Sécher ont réuni des représentants de l’ensemble des acteurs hospitaliers, médecins, soignants, directeurs et hauts fonctionnaires, afin de proposer des orientations nécessaires pour répondre au malaise de l’hôpital public.

Dépassant les constats largement partagés au sein du groupe et au-delà, l’objectif a été de savoir comment remettre le soin au cœur de l’hôpital public, à la fois en réduisant la complexité administrative pour préserver le temps soignant et redonner du sens aux professionnels. Par ailleurs, l’enjeu a été de définir les modalités d’association du patient tant individuellement, au cours de sa prise en charge, que collectivement, à la gouvernance stratégique et opérationnelle des établissements de santé.

Ainsi, le « Groupe des 26 » identifie 7 axes de réflexion :

  • Imaginer un nouveau contrat avec les patients, en réinventant leur place au sein des instances de décision et dans leur prise en charge, ainsi qu’en facilitant leur accès aux acteurs de santé.
  • Réinventer les relations entre professionnels, en menant une réflexion sur le management et le travail en équipe.
  • Redonner du temps aux professionnels, en vue de simplifier les conditions d’exercice et de permettre une véritable synchronisation.
  • Restaurer la confiance entre les professionnels, en accompagnant chaque professionnel dans son parcours, mais aussi en structurant, au niveau local, territorial et national, un dispositif de détection et gestion des conflits, en amont de la médiation.
  • Faire de l’hôpital un leader de la recherche et de l’innovation en Europe, en développant le niveau territorial et en favorisant un accès permanent de l’hôpital à l’innovation thérapeutique et organisationnelle.
  • Renforcer la représentation des médecins, des soignants et des patients dans la gouvernance interne des établissements, et sortir du primat des logiques d’économie dans le fonctionnement des établissements, pour construire une vision de soin partagée.
  • Définir une gouvernance en santé de territoire, souple et stratégique, impliquant l’ensemble des acteurs de santé, les professionnels publics ou privés, les élus et les représentants des patients.

Le « Groupe des 26 » suggère que ces préconisations soient mise en œuvre dans le cadre d’expérimentations territoriales, afin de conserver un cadre souple, adaptable aux réalités locales, et pérenne dès lors que l’évaluation confirme leur efficacité.

Rapport du Groupe des 26 sur l’avenir de l’hôpital