L’hôpital public ou le naufrage du « trésor national » !…

Publié le : 24 octobre 2019

Le Docteur Olivier Véran, rapporteur général du PLFSS, alerte les plus hautes autorités de l’Etat sur l’importance de la crise de l’hôpital public.
Le SMPS partage en grande partie son analyse, surtout lorsqu’il prend de la hauteur par rapport au « marronnier » de la gouvernance hospitalière.
En effet, l’heure est grave. La flotte hospitalière risque de couler faute d’avoir à sa tête un navire amiral digne d’un amiral célèbre, certes anglais, comme l’amiral Nelson !…

Olivier Véran, ancien candidat à la présidence de la FHF, est-il le sauveur de la flotte?

Mais qu’en est-il de l’équipage ? Pour le SMPS, les moyens hospitaliers seront amoindris et non pas augmentés comme le prétend le gouvernement.

Quand la progression naturelle des dépenses hospitalières est  évaluée  à près de 4,5 points d’augmentation et que les ressources, quant à elles progressent de 2,1 points !… La conséquence évidente est la diminution drastique des moyens budgétaires disponibles des hôpitaux publics !…

Ne pas le reconnaître est une tromperie et accroît la crise de confiance des hospitaliers, tout autant que le « ras le bol » de leurs dirigeants.

Il y a, en outre, quelque chose de paradoxal à proposer, dans le même temps, un amendement de stabilité budgétaire pluriannuel et diminuer le taux de progression annuel de 2020 par rapport à celui de 2019.

La FHF et les Conférences proposent de maintenir le taux de 2019. Pour le SMPS, c’est un pis aller.

Cela ne change en rien l’enjeu politique de l’avenir des hôpitaux publics, surtout à la veille d’une grande mobilisation des professionnels de santé.

Le SMPS demande clairement une refondation en profondeur du système hospitalier, mais aussi du système de santé.

Nous y sommes prêts, bien sûr, avec les médecins et l’ensemble des hospitaliers.