APPLICATION DU JOUR DE CARENCE AUX AGENTS PUBLICS ATTEINTS PAR LE CORONAVIRUS : INADMISSIBLE POUR LE SMPS !

Publié le : 20 mars 2020

Malgré les demandes formulées par les organisations syndicales et un accord de principe du Secrétaire d’Etat Olivier DUSSOPT au début du mois de mars, le SMPS a été informé que le jour de carence continue à s’appliquer aux agents publics.

Dans la situation de mise en jeu de la santé de tous les agents publics et en particulier de la fonction publique hospitalière, où chaque jour des agents sont atteints dans l’exercice de leur lourde mission de lutte contre le coronavirus, cette situation est inadmissible et incompréhensible.

Les hospitaliers et médico-sociaux sont en première ligne de cette crise. La population l’a compris et salue leur engagement tous les soirs à sa fenêtre.

Ne pas leur appliquer le jour de carence constitue une obligation minimale de soutien de la part des pouvoirs publics eu égard à leur engagement sans faille;

L’UNSA FONCTION PUBLIQUE a d’ailleurs saisi le Ministre pour que les pathologies liées au COVID-19 soient reconnues comme une maladie professionnelle.

Dans l’attente de la parution d’une instruction officielle par la DGOS, le SMPS appelle tous les directeurs à ne pas appliquer le jour de carence aux agents atteints par le coronavirus.

Tous hospitaliers, tous mobilisés !

 

[MISE A JOUR 21 MARS 2020]

Annonce par le Premier Ministre Edouard Philippe, samedi 21 mars, de la suspension du dispositif de jours de carence dans la fonction publique pendant la période d’urgence sanitaire.

Cliquez ici pour lire l’amendement du gouvernement relatif à la suspension du jour de carence pendant la période d’urgence sanitaire.