ALERTE AUX MANAGEURS DE SANTE EN SITUATION CRITIQUE !

Publié le : 26 août 2021

 

Les sollicitations des Manageurs de santé auprès de la Délégation Nationale du SMPS ont explosé ces 6 derniers mois : elles ont augmenté de 500%.

Du 1er janvier au 30 juin 2021, plus de 300 demandes individuelles ont été reçues et traitées par le SMPS. Elles émanent de toutes les catégories managériales : directeur d’hôpital / directeur d’établissement sanitaire, social et médico-social / directeur des soins / ingénieur et cadre technique / cadre de santé / cadre administratif.

Sur la même période en 2020, environ 50 collègues nous avaient contactés. Un chiffre annuel globalement stable jusqu’à cette année.

Si nous pouvons nous satisfaire de la confiance croissante des Manageurs de santé envers le SMPS, c’est une alerte sans précédent sur le bien-être au travail des directeurs et cadres de la fonction publique hospitalière.

Les motifs pointent clairement un malaise dans les professions de Manageurs en santé :

  • Accompagnement et conseil du fait de difficultés dans l’exercice des fonctions
  • Soutien des collègues vis-à-vis de leur hiérarchie ou dans une instance nationale
  • Recours à la protection juridique pour les adhérents du SMPS

La période pandémique que nous traversons est probablement propice à la mise en exergue des difficultés.

Le SMPS lancera une enquête pour identifier plus profondément l’origine de cette souffrance.

Mais d’ores et déjà, le SMPS alerte les pouvoirs publics sur la nécessité d’un plan d’actions pour accompagner les Manageurs de santé.
A côté des nécessaires chantiers de simplification et d’attractivité pour les établissements, le SMPS demande un choc en faveur de la qualité de vie au travail dans le milieu hospitalier, bénéfique à la fois pour les agents et pour les Manageurs.
Le SMPS est favorable à des crédits fléchés dans chaque établissement afin de définir un plan d’actions pluriannuelles en faveur du bien-être au travail.
Des actions de court terme, de moyen terme (co-développement, formation en communication relationnelle…) ou de long terme (délégations de gestion, développement du management participatif…) pourraient être déployées.
Des crédits spécifiques devront être réservés pour tous les Manageurs : ils sont trop souvent les oubliés des plans d’actions des établissements du service public hospitalier.

Les Manageurs de santé sont dans une situation critique. Comme l’ensemble des professionnels hospitaliers.
Il est urgent de faire du bien-être au travail dans les établissements du service public hospitalier une priorité nationale.

Jérôme Goeminne
Président du SMPS

Le SMPS porte la vision des directeurs et des cadres hospitaliers,
fidèle aux valeurs d’un service public de santé tourné vers l’avenir