D3S, le métier de demain

Publié le : 20 novembre 2018
Profil : D3S

Il est nécessaire et inévitable d’envisager le changement d’exercice et l’évolution du métier de directeur d’établissement sanitaire, social et médico-social, au regard des différentes évolutions de chaque secteur d’intervention et l’impérieuse nécessité de s’adapter, avec notamment le virage de la réforme de la tarification et de la contractualisation, l’accentuation de la démarche continue de la qualité, l’évolution des demandes et des besoins à satisfaire des bénéficiaires et de leur famille toujours plus fragiles et vulnérables.

Le SMPS s’inscrit dans une vision stratégique des évolutions du métier de D3S tout en gardant l’âme et la spécificité de ce dernier : l’accueil et l’accompagnement en proximité des populations fragiles et vulnérables, souvent dans des établissements de petite ou moyenne taille, induisant un exercice professionnel de contact. Ces établissements accueillent et hébergent tant des enfants que des adolescents, des personnes en situation de handicap, ainsi que des personnes âgées sur le long cours, en soulageant les aidants mais également en les accompagnants durant les périodes difficiles de la vie.

Les D3S doivent faire face à la nécessité de construire une réponse globale, systémique, et de qualité dans l’accompagnement et la prise en charge des bénéficiaires, dans un environnement mouvant tant financier, que territorial et politique, auquel s’ajoute souvent l’isolement professionnel.

Cette spécificité ne peut être diluée dans une fonctionnalisation des métiers. La force des D3S se retrouve dans sa spécificité, elle ne peut être dans la spécialisation.
L’évolution du métier de D3S ne peut s’entrevoir qu’au travers d’une organisation inter-catégorielle afin de structurer des coopérations territoriales, des pôles de compétences, seuls capables de répondre aussi bien à la prise en charge de la dépendance et de l’ensemble des besoins des populations fragiles et vulnérables, qu’à la sécurisation des systèmes d’information et à la démarche d’innovation indispensable.

Le manageur interconnecté dans un maillage professionnel pourra construire en équipe la réponse adaptée, en faisant vivre les équipes, en les accompagnants dans leur propre spécialité au service des bénéficiaires et dans le cadre d’une organisation territoriale efficiente.

De plus au regard des nouveaux métiers en perspective, la formation initiale devra être adaptée, le cursus devra accentuer le développement de l’expertise des différents secteurs d’intervention ainsi que la prise de poste dans des contextes souvent très difficiles.

Le projet défendu par le SMPS s’appuie sur la conviction que la spécificité des D3S sera le garant d’un secteur social et médico-social public fort, ambitieux et adapté, et partenaire du secteur sanitaire.

En portant une conception éminente du métier de D3S, le SMPS réclame au regard des besoins à pourvoir et des changements de conditions d’exercice à venir, les avancées statutaires nécessaires à la reconnaissance d’un engagement professionnel quotidien.

Le SMPS souhaite la mise en place d’un plan ambitieux de l’offre sociale et médico-sociale, élaboré à partir d’une réelle stratégie et d’une planification des réorganisations à mener, afin d’obtenir la lisibilité suffisante des perspectives de carrière des D3S et la réponse aux besoins des populations vulnérables accueillies et accompagnées.