Nouvelle APHP ?

Publié le : 19 avril 2019

Nouvelle APHP ?

Oui, avec une méthode co-construite et un dialogue transparent

Syndicat réformiste représentant toute la ligne managériale de la Fonction Publique Hospitalière, le SMPS prône l’accompagnement du changement quand celui-ci s’avère nécessaire, pour en garantir la réussite, en passant par l’adhésion des équipes et de l’ensemble des cadres.

La Nouvelle APHP s’inscrit dans une réorganisation majeure, en créant de grands ensembles hospitaliers induisant de fait un risque d’éloignement des centres de décisions, d’encadrement et de déconnexion.

Aujourd’hui, de l’ASH au Directeur, le malaise est perceptible par tous à l’Hôpital, et l’APHP en est un exemple. Malgré la réelle mobilisation au quotidien, l’encadrement ne voit plus le sens ni le cap, dans un contexte d’hétérogénéité des moyens mis en place pour le changement d’organisation.

Le Président du SMPS a rencontré avec l’équipe de la Délégation Nationale et les Vices Présidents de catégories, les cadres de l’APHP. Les échanges ont a mis en exergue une réelle inquiétude, au regard :

  • des réductions de postes sans concertation avec le management de proximité,
  • du manque de personnel et d’un turn-over important,
  • de l’absence de lisibilité sur les recrutements, et des difficultés croissante de fidélisation du personnel dans un contexte de tension sur le pouvoir d’achat des hospitaliers,
  • de l’absence de clarté sur le futur schéma managérial des services de soins, administratifs et techniques,
  • du manque de lisibilité sur le pilotage médical, paramédical et administratifs des futurs Départements Médico-Universitaires,
  • de la dégradation des conditions de travail,
  • de l’insuffisante prévention des risques psychosociaux concernant l’encadrement, direction comprise,
  • de la diminution de l’attractivité des fonctions de management au sein de l’APHP.

L’absence de communication claire avait déjà été pointée concernant l’ensemble des contours de la mobilité des agents encore non identifiés et des fermetures de services découlant du projet Nouvelle APHP, auquel s’ajoute le plan de retour à l’équilibre.

Avec l’UNSA, le SMPS se positionne en réclamant notamment l’installation d’une cellule d’accompagnement pluri-professionnelle de la mobilité, des précisions concernant le nombre de professionnels concernés, ainsi qu’un dispositif de formation spécifique au regard des bouleversements à venir, ainsi qu’une lisibilité sur la politique sociale et la politique d’emploi décidé par la Direction Générale.

Désormais, le SMPS demande à rencontrer la Direction Générale de l’APHP pour traiter de façon collective ces éléments, obtenir des réponses à ses préoccupations et donner de la visibilité à l’ensemble de la chaîne managériale, afin d’apaiser une situation qui se tend autour des enjeux partagés par la ligne de management au service de la qualité des prises en charge.